• HOTEL REPUBLIQUE

      OFFRE Hôtel A république - 3 étoiles -décontracté et sympathique

    • Hôtel REPUBLIQUE
      quel hôtels ?

      HOTEL a REPUBLIQUE ***

      Quel H0tel Reserver A RÉpublique ?

       

      Le quartier de la République est situé dans le quartier nord est de Paris. Il est surtout connu pour la place de la République qui est un haut lieu de rendez vous des causes militantes à Paris.
      Depuis une dizaine d'année le quartier république est de plus en plus prisé. Il est vrai que le centre culturel et festif de Paris s'est déplacé dans cette partie de Paris.

       

      ll existe une quarantaine d'hôtels prés de la Place de La République. Il est donc assez difficile de faire son choix.
       

      Les 2 Etoiles de République

       

      Pour les hôtels dits économiques : les tarifs sont en dessous de 100 euros/nuit.
      Ils offrent un confort standard qui peux convenir à un séjour sans grande attentes de services, d'ambiance ni souvent de conforts (mais pas toujours)
       

      La plupart des Hôtels 2 étoiles du quartier de la République sont assez vétustes.
      Voici tout de même quelques exceptions :
       

      Hôtel du Nord - Canal St-Martin, 47 rue Albert Thomas.

      C'est un petit hôtel de 23 chambres qui se trouve à deux pas du canal Saint-Martin avec beaucoup de charme.

      Hotel garden saint martin : Il dispose d'une trentaine de chambre et est bien central. Franchement pas mal du tout.

      Hotel district République - rue Lucien Sampaix. Rénové il ya peu il offre tout le confort moderne avec une proposition de chambres compact. Un vrai bon 2 étoiles.


      Les 3 étoiles du quartier République :

       

      Ces hôtels offrent le meilleur rapport/qualité prix. pourquoi ? parce que souvent ils proposent des prix aux alentours de 100 euros pour leur offre de départ. Il y a donc quelques chambres dites "super 'économiques".
      Au delà de cet aspect, les hôtels 3 étoiles offrent en gros les services maintenant indispensables : La climatisation et un ascenseur.

      Il y a pas mal de bons 3 étoiles dans le quartier de la République :

       

      En voici 3 bons et le nôtre :

       

      Hotel Magenta 38, boulevard magenta: C'est un hôtel de chaînes mais plutôt pas mal.

      Hotel International : Rue barbier, dispose de 37 chambres. il a été rénové il ya peu et offre de bon services.

      Hotel La planque : Tout nouveau, tout beau, décoration très "Elle déco".

       

      Of course en 3 Etoiles je vous recommande notre Hotel :

       

      Hotel La Nouvelle République : 9 Rue Moret

      il conjugue, pas mal de points positifs, c'est un 3 étoiles qui conjugue 2 aspects souvent incompatibles : Il est simple et pourtant haut de gamme dans sa catégorie.

      Il conviendra à ceux qui ne veulent pas un Vrai service avec des prix doux quand même.

       

      Les Hotels 4 étoiles :

       

      L'hôtel 4 étoiles est un concept un peu obscure pour le client, il y a aucune différence avec un 3 étoiles notables à l'exception de ceux qui fournissent un Hammam.

      Dans les hôtes 4 étoiles de République, je suggère

       

      Hotel Fabric, ancienne usine bien réhabilité. Très gros service. Un hôtel sans fautes.

      Hôtel les 2 girafes : Tout nouveau tout beau, avec une belle cour. Pas de Hammam mais c'est un lieu à part digne d'intérêt.

       

       

      Présentation de l'hôtel La Nouvelle République :

       

       

      L'hôtel La Nouvelle République c'est 30 chambres et 3 styles de chambres

       

      L’hôtel est un véritable un espace de vie et d’hébergement à deux pas de la République et au cœur du quartier d’Oberkampf dans le 11 eme arrondissement de Paris.
      Les chambres proposées sont de véritables enclaves sur la ville. Vous pouvez y rester un jour comme plusieurs jours sans contraintes. Nous privilégions les habitués qui pourront rester à l’hôtel comme on le faisait dans le temps en « pension de famille »
      Ici le ton est lâché mais nous sommes aux petits soins pour nos réguliers et passagers d’une nuit. Nous privilégions le confort la discrétion mais aussi les échanges entre résidents.
      Nous avons chois le quartier de la république et le quartier d’Oberkampf car il reflète bien l’esprit de notre hôtel : Un endroit en prise direct avec la vraie vie et ses turpitudes. Le vrai paris est ici. il est bruyant, parfois grossier mais ancré dans la réalité urbaine de nos quotidiens.

       

      • Les "Chambre BIEN" qui sont de tailles relativement standard pour un hôtel Parisien avec 14/15 M2. Elles sont équipées d'un lit de 160 cm, appelé lit queen size. 
      • Les "Chambres BIEN BIEN", elles sont spacieuses pour Paris. Chacune de ces chambres est équipée d'un grand lit de 180, soit un lit dit King size.
      • Les "Chambres dites "Triple bien" disposent de deux lits, un grand lit double et un lit d'une place. La taille de ces chambres est supérieure à 22 M2.

      Chacune des chambres de l'hôtel est équipée avec le maximum de confort

       

      Les lits sont neufs et régulièrement inspectés.
      Les salles de bains sont équipées d'une grande douche spacieuse avec une douche pluie très agréable.
      Bien entendu, nous avons équipé les chambres avec une télévision écran plat avec chromecast pour visionner vos series Netflix.
      Vous avez également la possibilité de surfer sur une tablette à disposition, ,pour choisir vos restaurants , anticiper vos visites de musées.
      Vous avez accès aussi à plus de 7000 titres de presses gratuitement
      Enfin, vous avez toutes une série de prises USB pour raccorder vos appareils.

      Chaque chambre est également pensée pour votre bien être.

      Nos chambres sont équipées d'une très bonne isolation phonique de l'intérieur avec des portes très épaisses et avec l'extérieure des fenêtres triples vitrages. Nous avons aussi veillé au renouvellement de l'air ambiant, et choisi des matériaux non toxiques comme le torchis.

      Les chambres sont de cette façon parfaitement bien équilibrée en humidité et oxygène. C'est pour cette raison que l'on se sent s'y bien.

       

      L'hôtel de La Nouvelle République est très bien desservi en transport en commun

       

      L'hôtel est très bien desservi par le métro parisien avec 4 lignes de métros à proximité : les lignes 2 et 3 et 11 desservants tous les principaux axes touristiques sont à moins de 15 minutes en transport en commun.
       

       

    • VOUS CHERCHEZ
      UN HOTEL A REPUBLIQUE ?

      Il existe un hôtel à 5 minutes de la place de la Répubique, qui est noté parmi les meilleurs hôtels de Paris...

      QUEL HOTEL CHOISIR A RÉPUBLIQUE ?

      Situé dans le 11 eme arrondissement à 5 minutes de la place de la République, un hôtel d'un nouveau genre vous accueille

      "Je pense que cet hôtel fait partie des meilleurs hotels de Paris en terme de rapport qualité/prix".  
      Tripadvisor -

      5/5 sur Tripadvisor - 9, 1 sur BOOKING - 4,7/5 sur Expedia - 4,9 sur google

      "Hôtel à taille humaine, décoré avec beaucoup goût, personnel au top, petit déjeuner parfait."

      Avis google d

    • PETIT DEJeuner OFFERT

      JUs d'orange pressé

      -

      Bouteilles d'eau à volonté

      Confiture ARTISANALE

      Produits Frais - Produits Artisanaux

      PAIN FRAIS

      Pains Frais Cuit Maison

      Croissant chaud

      Pains aux chocolats - Croissants à volonté

    • 4 stations de Metros - 15 minutes de marche de REPUBLIQUE
      Parmentier - Couronnes - MÉnilmontant
      Belleville

      Depuis la Gare du Nord :

      Métro ligne 2 direction Nation, sortie Ménilmontant (100 mètre)

       

      Depuis la Gare de l’Est :

      Métro ligne 2 jusqu’à République, puis ligne 3, puis sortie Parmentier

       

      Depuis la Gare St-Lazare :

      Métro ligne 3 sortie Parmentier

       

      Depuis la Gare d’Austerlitz :

      Métro ligne 5 jusqu’à République puis ligne 3 sortie Parmentier

       

      Depuis la Gare de Lyon :

      Métro ligne 1 jusqu’à Nation, puis ligne 2, sortie Ménilmontant

       

      Depuis la Gare Montparnasse :

      Métro ligne 6 jusqu’à Nation, puis ligne 2,sortie
      Ménilmontant

    • Hôtel REPUBLIQUE :
      Le classement

      HOTEL a REPUBLIQUE ***

      hôtels A RÉpublique : Quel Classement ?

       

      Les hôtels en France sont classés en 6 catégories qui s’expriment en étoiles : de l’hôtel sans étoile à l’hôtel 4 étoiles luxe, ce classement croissant avec le confort de l’établissement. Le nombre d’étoiles est indiqué sur un panonceau placé sur la façade de l’hôtel classé tourisme ainsi que dans les publicités (guide, internet…) relatives aux hôtels. Le classement des hôtels repose sur une démarche volontaire de l’hôtelier. Les normes de classement sont fixées par la loi et les autorités de contrôle vérifient périodiquement que les établissements continuent d’offrir le niveau de prestations qui a permis leur classement. En outre, des mesures pour l’accès des personnes handicapées existent dans les hôtels français. Par exemple, les hôtels récents ayant une capacité de 20 chambres doivent disposer d’au moins une chambre pour personne handicapée. Exemples de prestations imposées en fonction du nombre d’étoiles : 0 * 5 chambres minimum – la surface des chambres individuelles est au minimum de 7 m², celle des chambres doubles de 8 m²- la salle de bain, la salle de douche et les WC peuvent être communs - un lavabo dans toutes les chambres – service du petit déjeuner – une cabine téléphonique à la disposition de la clientèle * étoile 7 chambres minimum – chambres individuelles min. 8 m² - chambres doubles min. 9 m² - cabinet de toilette dans au moins 25 % des chambres- salle de bain/ douche et WC privés dans au moins 20 % des chambres - service du petit déjeuner – téléphone dans les chambres ou système d’appel. 2 ** étoiles 7 chambres minimum – chambres individuelles min. 8 m² - chambres doubles min. 9 m² - ascenseur obligatoire dans les immeubles de 4 étages ou plus – un cabinet de toilette et salle de bain/ douche (min. 1,75 m²)- et WC privés dans au moins 40 % des chambres – téléphone dans les chambres – une langue étrangère parlée par le personnel – service du petit déjeuner *** étoiles 10 chambres minimum – chambres individuelles min. 9 m² - chambres doubles min. 10 m²- ascenseur dans les immeubles de 3 étages et plus – cabinet de toilette dans toutes les chambres – salle de bain / douche (min. 2,5 m²) et WC privés dans 80 % des chambres – téléphone dans les chambres – deux langues étrangères dont l’anglais parlées par le personnel – service du petit déjeuner possible dans les chambres **** étoiles 10 chambres min. – chambres individuelles min. 10 m² - chambres doubles min.12 m² - ascenseur obligatoire dans les immeubles de 2 étages et plus – 2ème ascenseur ou monte charge– salle de bain/ douche privée dans toutes les chambres (min. 3 m²) dont 50 % au moins avec baignoire et douche – WC privé dans 90 % des chambres–- 2 WC communs (dames et messieurs) et 2 lavabos au 1er ou au 2ème niveau d’exploitation ou en sous sol - téléphone dans les chambres - deux langues étrangères dont l’anglais parlées par le personnel – service du petit déjeuner possible dans les chambres – restauration **** étoiles Luxe 10 chambres min. – chambres individuelles min. 10 m² - chambres doubles min.14 m² - ascenseur obligatoire – 2ème ascenseur ou monte charge– salle de bain (min. 4 m²) avec baignoire et douche, et WC privés dans toutes les chambres - WC communs ( dames et messieurs) et 2 lavabos au 1er ou au 2ème niveau d’exploitation ou en sous sol – téléphone dans les chambres - deux langues étrangères dont l’anglais parlées par le personnel – service du petit déjeuner possible dans les chambres – restauration

       

      En quoi consiste un boutique Hotel ?

       

      L'hôtel-boutique ou boutique-hôtel (en anglais, boutique hotel) est un hôtel correspondant à un marché de niche apparu à partir des années 1980 aux États-Unis, peut-être en réaction à la trop grande standardisation des établissements des grandes chaînes hôtelières. L'hôtel-boutique met en avant un style et une personnalité uniques basés sur un concept ou un thème qui le distingue des concurrents. Un hôtel-boutique est à l'hôtel standard ce qu'une boutique originale est à un magasin de chaîne standardisé, d'où cette appellation.

       

      Le concept d'hôtel-boutique se définit par plusieurs critères

      • la localisation : les hôtels-boutiques sont principalement situés dans les grandes villes et dans des quartiers dynamiques et branchés ;
      • l'architecture et le design : architecture unique, design recherché et souvent articulé autour de thématiques, souci du détail, décor offrant atmosphère et sentiment d'intimité ;
      • le service : important facteur de différenciation, il doit être personnalisé. Dans l'article « Émergence des nouvelles formules en hôtellerie », paru dans la revue Téoros (2004), les consultants canadiens Gilles Larivière et Jocelyn Jussaume parlent « [d'une] intimité et [d'une] ambiance [permettant] d’offrir un service attentionné et personnalisé à chacun de leurs clients. ;
      • la taille : à l'origine, un hôtel-boutique n'avait pas plus de 50 chambres, mais comme les hôtels sont de plus grande taille aux États-Unis, il n'est pas rare de voir des hôtels avec une capacité moyenne de 100 à 200 chambres ;
      • le site : l'hôtel doit être installé dans un immeuble avec une histoire, une particularité;
      • la propriété : ce sont parfois des hôtels indépendants.

       

      Histoire de la place de la République

       

      La place de la République, située à l’emplacement de l’ancienne porte du Temple de l’enceinte de Charles V, est une création Haussmanienne. Remparts et boulevard ● La porte du Temple au Moyen-âge La Place de la République se situe à l’emplacement de l’ancien bastion de la porte du Temple de l’enceinte de Charles V, qui doit son nom à la présence des templiers installés à Paris au XIIe siècle. Ce quartier s’étend en réponse à l’afflux d’une population attirée par le commerce de l’argent pratiqué par les templiers 

       

      L’animation du boulevard du Temple Suite à l’autorisation d’installation sur le « Boulevard du Crime » (boulevard du Temple) donnée par le prévôt des marchands aux amuseurs publics, une ambiance de fête, de plaisirs et de bousculade naît au niveau du boulevard du Temple, qui contribue à l’animation de la place. Des lieux de spectacle se créent, accueillant d’abord des théâtres de marionnettes, du théâtre italien, puis des Vaudevilles, mélodrames et drames romantiques. Les théâtres, d’abord provisoires, sont par la suite construits en dur, essentiellement sur le côté Nord du boulevard du Temple.

       

      C’est dans les années 1830 que le boulevard connaît ce que l’on peut considérer comme sa plus belle époque, attirant le tout-paris. On y joue nombre de spectacles dramatiques et effrayants, ce qui lui vaut le nom de « Boulevard du Crime ». Suite au décret de 1807 de Napoléon Ier limitant à 8 le nombre de salles à Paris, la création des théâtres ne connaît qu’un frein momentané et relatif. Dès les premiers revers de l’empire, de nouveaux théâtres se créent, presque exclusivement sur le côté Nord du boulevard, comme le théâtre de Mme Saqui ou le théâtre des funambules. C’est également sur ce côté que Daguerre installe le « Diorama » en 1822. Mis à part quelques théâtres dont Déjazet, le côté sud du boulevard abrite, lui, essentiellement des cafés, instrumentistes, chanteurs et acrobates ou des établissements de jeux et de plaisirs comme la Rotonde de Paphos, construite en 1795 à l’angle de la rue du Temple et du boulevard du Temple. Peu à peu, les théâtres sont construits en dur et les marchands ambulants, qui avaient donné au boulevard son caractère particulier, disparaissent.

       

      Au croisement des boulevards du Temple et Saint Martin est créée une petite place, la place du Château d’Eau. Ce nom est utilisé du fait de la présence sur le côté Nord du boulevard du Temple d’un réservoir construit par Jean Beausire, contrôleur des bâtiments de la ville de Louis XIV 1. La place est dotée en 1811 d’une fontaine créée par Pierre Simon Girard, la fontaine du Château d’eau.

       

      Les travaux de modification de la place commencent dès 1854 avec la construction de la Caserne du Prince Eugène (plus tard caserne du Château d’Eau puis caserne Vérines) par l’officier du génie A. Legrom à l’emplacement de l’ancien Diorama fondé par Daguerre. La Caserne est ouverte dès 1857 pour accueillir la Garde Impériale,

       

      La création de ces nouveaux axes a entraîné une modification de la place, qui prend alors sa forme rectangulaire et allongée. Cette place est désignée par le second empire pour devenir un des grands carrefours de la rive droite. Elle est redessinée en 1865 par Gabriel Davioud, qui propose une nouvelle fontaine remplaçant l’ancienne (déplacée devant le marché aux bestiaux de la Villette) et de deux squares de forme allongée situés de part et d’autre de ce qui pourrait être le prolongement du boulevard Voltaire sur la place.

       

      La place acquiert un caractère Haussmannien caractérisé par la régularité du tracé, l’homogénéité des immeubles, la situation des bâtiments publics (caserne), éclairages et plantations, mais également par la voie bombée au centre de la place pour l’écoulement des eaux. Les terrains au Sud des boulevards Saint Martin et Temple, qui correspondent à l’intérieur de l’ancienne enceinte Charles V, restent plus élevés que les terrains situés directement au Nord de la place, qui représentent le commencement des anciens faubourgs. Cette différence de niveaux, qui a été prise en compte dans l’aménagement de la place, explique l’élévation de certains trottoirs qui forment des rampes par rapport à la chaussée boulevards du Temple et Saint Martin.

       

      En 1884 3 le monument de la République, placé au centre est inauguré et la place est rebaptisée en 1889. Il est l’œuvre de Léopold et Charles Morice et symbolise les institutions républicaines. Ce monument se compose d’une statue de la République de 9,50 m de haut dont la main droite brandit un rameau d’olivier. Elle surmonte un socle circulaire entouré des allégories de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité. Sous ce socle se trouve un piédestal de 3 m de haut orné d’un lion et de douze hauts reliefs relatant les grands évènements de la République. Cette place a en outre été choisie par le Général de Gaulle et son ministre de la culture André Malraux pour fêter la naissance de la Ve République.

       

      La place de la République est un grand rectangle de 280 m de longueur pour 120 m de largeur, à la rencontre de sept grands axes de composition urbaine. Les deux squares créent un axe de symétrie sur la place, mais celui-ci n’est pas exactement dans le prolongement des rues du Temple et du faubourg du Temple. La statue, au centre de la place, est tournée vers le centre de Paris mais n’est pas directement alignée vers la rue du Temple (elle regarde plus au Sud). La zone qui correspond aux anciens faubourgs (10e et 11e arrondissements) est en contrebas.

       

      Les bâtiments autour de la place de la République et le long des boulevards Voltaire et Magenta, de l’avenue de la République, de la rue Beaurepaire ainsi qu’à l’extrémité Nord de la rue du Temple ont été construits entre 1861 et 1890 (seule la caserne est plus ancienne, puisque sa construction a débuté en 1854). Cela correspond à la période du percement de nouveaux axes par le baron Haussmann et au réaménagement de la place à cette époque. Le long des boulevards du Temple et Saint Martin les constructions sont plus anciennes, elles datent de 1801-1860, parfois d’avant 1800. Il en est de même pour la rue du Faubourg du Temple, qui comme les deux anciens boulevards, était un axe utilisé avant le remembrement de l’ancienne place du Château d’Eau.

       

      La place de la République se situe au carrefour de trois arrondissements où l’emploi salarié a diminué en une génération, entre 1978 et 2000. Cette baisse est encore plus marquée dans le 3e arrondissement, qui a vu l’emploi salarié baisser de 42 % (-14,3 % en moyenne à Paris). La baisse est par contre plus modérée dans les 10e et 11e arrondissements (respectivement -13,4 % et -21,3 %), où l’emploi salarié a de plus de nouveau légèrement augmenté à partir du milieu des années 1990. En 2000, le taux d’emploi des 3e et 10e arrondissements était respectivement de 1,47 et 1,4 emploi pour un résident actif, soit un taux proche de la moyenne parisienne (1,42), alors que celui du 11e arrondissement n’est que de 0,80 emploi pour un résident actif.

       

    ×
    Nous ne procéderons ps au stockage de votre email pour des tiers